lundi 19 août 2013

Encore des étoiles.... mais à Oslo cette fois




Après avoir découvert et adoré les patrons Papillon&Mandarine, avec ma première Picadilly, j'ai voulu tester ceux de C'est Dimanche, toujours conseillés par la même amie. Encore une fois, quelle jolie découverte.




Pour mon premier modèle, j'ai choisi la tunique Oslo, très facile à coudre. Un basique parfait pour la garde robe de la Stroumpfette. Et j'ai craqué sur ce Liberty Adelajda, étoilé dans des tons bleus, une merveille.













J'aime énormément les plis plats sur le devant, qui donnent un coté blouse sage à cette tunique. J'ai choisi de fixer les plis avec des boutons clairs assez simples. J'ai beaucoup hésité avec des bleus, mais finalement,je trouve les blancs plus discrets.






Les explications sont ultra claires. C'était par exemple la première fois que je faisais. Avec les indications du patron, c'est extrêmement simple.


Tout tombe impeccablement bien: en suivant les indications, j'ai découvert comment poser des manches. Aucun décalage, aucun problème d’emboîtement, un vrai bonheur à assembler et à coudre.





Pour la finition, j'ai choisi de faire moi-même la bride, plutôt que d'utiliser un élastique rond comme préconisé par le patron. C'est tout simple à faire et vraiment joli.

Voilà donc ma Stroumpfette équipée de sa première tunique Liberty faite maison. Sur un jean en automne, elle sera superbe. Elle a déjà choisi deux autres Liberty pour deux autres Oslo, et pour ma part, j'ai choisi d'autres patrons de chez C'est dimanche pour d'autres réalisations, Dublin pour P'titZouzou et Ellis Island pour la Stroumpfette. J'ai hâte de les coudre.




Patron: Oslo de C'est dimanche, taille 8 ans pour ma 7 ans
Tissu: Liberty Adelajda bleu

mercredi 19 juin 2013

Ma première Picadilly



C'est une amie qui m'a conseillé de coudre les modèles de Papillon&Mandarine.

Un peu  déçue par ma Balsamine qui ne taillait pas du tout comme il fallait, j'étais à la recherche de patrons bien coupés, et pas trop compliqués.
Je suis tombée sous le charme de cette Picadilly: une très jolie jupe portefeuille à plis creux, toute simple mais tellement bien finie avec son gros noeud et le biais sur la parementure et les côtés libres.





La stroumpfette avait besoin d'une jupe bleu marine ou noire pour la fête de l'école fin juin. Mais elle n'a pas de jupe d'été dans ces coloris. Alors la couleur de ma première Picadilly était toute trouvée: bleu marine.

Mais le bleu marine tout seul c'est triste. Et comme les enfants devront porter un haut coloré pour la fête, j'ai décidé d'égayer cette Picadilly bleu marine d'un de mes Liberty préférés, le Mitsi.













Je me suis régalée à coudre cette jupe. Le patron est très très bien coupé, les explications sont extrêmement claires et la jupe tombe impeccablement bien.

J'aime énormément les finitions, le biais sur la parementure et les côtés libres de la jupe montrent tout le sens du détail de ce joli patron. Faite en taille 8 ans pour ma Stroumpfette de 7 ans, le tour de taille et la longueur sont parfaits.











Je peux déjà dire sans aucun doute que cette première Picadilly ne sera pas la dernière, j'ai déjà le velours milleraies gris et du Liberty Betsy pour en faire une version d'automne.
Et je sais aussi que je vais me laisser tenter par d'autres patrons de chez Papillon&Mandarine. Je lorgne depuis quelques jours sur Ella, Marlon, et Agatha.
Et pour ma prochaine réalisation, je teste les patrons de C'est dimanche, eux-aussi recommandés par mon amie, j'espère me régaler autant qu'avec cette Picadilly.








Patron: Picadilly de Papillon&Mandarine, taille 8 ans pour ma 7 ans
Tissu: Coton bleu marine uni de chez Toto, Liberty Mitsi fushia



mardi 4 juin 2013

Manteau tricoté à torsades




Je couds depuis peu, mais je tricote depuis des années. C'est ma grand mère qui m'avait appris, pendant l'été 1997, si je me souviens bien.
J'ai tricoté des pulls pour moi, pour mon mari, et surtout pour les enfants, cela va quand même plus vite.



Car c'est sûr, il faut plus de temps pour tricoter des pulls ou des manteaux, mais comme pour la couture, j'aime voir ce qui se crée entre mes mains. Je pars de rien, d'un coupon de tissu, ou de pelotes de laines, et au bout de quelques (ou beaucoup) d'heures de travail, je suis fière d'avoir une jupe, un pull, une tunique, une veste.








Celle là, c'est l'une de mes dernières réalisations. La Stroumpfette avait une très jolie veste de mi saison à capuche tricotée, mais qui commençait vraiment à être trop petite. Je l'ai donc donnée à A. pour la petite H., et j'en ai fait une autre pour la Stroumpfette.

J'ai choisi un joli modèle très travaillé et torsadé de chez Phildar, une laine 100% pure laine vieux rose, dont je ne me rappelle plus la provenance et des boutons de ma mercerie du coin. La laine était un peu compliquée à tricotée, car peu solide et j'ai cassé plusieurs fois le fil. Mais j'aime cette couleur très douce, et ce coté chiné, donc je ne regrette pas.














La Stroumpfette l'a mise pour la première fois ce matin, où il ne pleut enfin plus, mais où la matinée encore fraîche nécessitait de porter quelque chose d'un peu chaud.









Et au passage, je vous présente mes jolies étiquettes, reçues cette semaine... presque  comme les pros.












Modèle: Phildar collection enfants N°057, modèle 15
Laine: 100% pure laine, mais je n'ai pas plus d'infos
Boutons: ma mercerie

jeudi 30 mai 2013

Une Balsamine étoilée pour quand il fera beau




Après les sacs, j'ai attaqué les vêtements.

Parce que si je me suis mise à la couture, c'est bien pour cela... quand je vois les superbes réalisations sur des blogs, ou sur les filles des amies, les adorables robes, rehaussées d'un bais de Liberty, ou d'un passepoil qui termine admirablement une tenue, j'ai vraiment envie de savoir en faire autant.





Pour mon premier ouvrage, j'ai choisi de réaliser pour la Stroumpfette un modèle assez simple, de chez Citronille.

J'aime beaucoup ces modèles qui sont tout à fait dans mon style. Et j'ai trouvé que cette Balsamine serait parfaite en batiste de coton Nuée d'Etoiles Rose de France Duval Stalla.








J'ai donc découvert comment poser un biais d'emmanchure, et comment réaliser des fronces. J'ai cousu à la machine et à la main, et je me suis régalée en faisant ma première jolie tenue dont j'avais rêvé.

Mais j'ai du faire face au principal problème des modèles Citronille, que je n'ai découvert qu'après coup:  ils sont très larges, trop larges pour la Stroumpfette pas bien épaisse. Afin de rentabiliser mon patron, j'avais choisi de prendre celui pour les 10 à 16 ans. La Stroumpfette a presque 7 ans, mais je m'étais dit que même si le 10 ans était un peu large cet été, il serait bien pour l'été prochain. 



Une fois la tunique terminée, j'ai du me rendre à l'évidence: l'été prochain elle aurait été bien trop large, et même les deux suivants. J'ai essayé ma tunique sur la fille d'une amie qui a 9 ans, et qui est du même format pas bien épais que la Stroumpfette.... il fallait retirer au moins 3cm de chaque côté.
Comment retirer les centimètres dans tout redéfaire?





Les biais étaient déjà posés, les fronces terminées, les empiècement fixés..... avec les conseils d'une amie, j'ai épinglé les côtés pour retirer 3 ou 4 cm aux emmanchures, et en faisant mourir ma retouche dans les coutures de côté déjà existantes. Puis j'ai délicatement défait le biais déjà posé, coupé les côtés de la tunique, coupé le biais en deux, recousu aux bonnes dimensions, et recousu les deux morceaux du biais, en les faisant se chevaucher à l'intérieur.
Comme vous pouvez le voir à droite, c'est totalement invisible sur l'endroit.





Ma Balsamine redimensionnée est maintenant finie..... et n'attend plus que le soleil pour être portée.

Et comme j'ai compris qu'elle taillait très grand, et que je fais moi-même un 36 en haut, je crois que je vais réutiliser le patron en taille 16 ans, un peu allongé, pour m'en faire aussi une.... en Liberty Mitsy gris sur lequel je lorgne depuis des semaines.


Patron: Balsamine de Citronille, Taille 10 ans
Tissu: Nuée d'Etoiles Rose, France Duval Stalla

mercredi 29 mai 2013

Le sac de danseuse tout rose qui fait rêver les petits filles

 Celui là, j'en suis sacrément fière!!! Et la Stroumpfette l'adore. 





Au départ, c'est C. qui m'a donné l'idée: lorsqu'elle nous a appris à faire les appliqués, elle a parlé d'appliquées plus complexes, de différentes couleurs, d'éléments à rajouter en plus....

Alors quand j'ai décidé de faire un sac pour les chaussons et affaires de danse de la Stroumpfette, j'ai eu envie de mettre en application ces idées. Pour un sac de danse, des chaussons, ou une danseuse s'imposaient.

















La Stroumpfette a choisi le tissu papillons, je l'ai associé à un coton rose uni, et j'ai trouvé une jolie silhouette de danseuse.

Un appliqué papillon sur l'uni plus tard, j'ai cousu deux morceaux de ruban organza blanc pour habiller cette danseuse avec un joli tutu. Et voilà mon appliqué dont j'avoue être plutôt fière! Pour un deuxième appliqué, il n'est pas mal du tout (même si je sais qu'il est loin d'être parfait!)




Une fois l'appliqué terminé, c'est tout simple: j'ai repris le modèle de mon premier sac cabas réversible, en réduisant la taille, et voilà un joli sac de petite fille.






Il est nettement mieux cousu que mon premier, les angles sont alignés, la surpiqure est droite.... je progresse.

Et au cours de danse de la Stroumpfette, toutes les petites filles sont dingues de son sac.... elles ne m'ont pas encore passé commande, mais je sens que cela risque de venir!



Petits sachets colorés, pour ranger plein de bonbons!

Pour l'anniversaire de P'titZouzou, j'ai voulu être un peu originale et je me suis lancée dans les sachets de bonbons faits maison.




Des restes de tissu, du ruban, et voici mes 8 sachets fin prêts: un rectangle, couture anglaise sur deux côtés, un rabat pour passer le ruban, et deux boutonnière pour sortir le ruban.

Je ne sais pas si les petits invités ont apprécié, à 5 ans, je doute qu'ils fassent vraiment la différence.
Mais les mamans ont remarqué l'effort, et à la maison, P'titZouzou et la Stroumpfette ont précieusement gardé les leurs, pour y ranger des secrets.

Dans 10 jours, nous faisons l'anniversaire de la Stroumpfette, je vais essayer de trouver le temps pour en refaire d'ici là.

Tissu camion de pompier: trouvé au marché St Pierre
Tissu rose à pois marron: coupon acheté dans une mercerie à Bayeux
Patron: bidouille maison

mardi 28 mai 2013

Premier appliqué, sur un sac à chaussons


Après avoir appris à coudre (à peu près) droit, avec une machine à coudre, il était temps de passer à la leçon suivante.

Je voulais depuis longtemps que P'titZouzou ait un petit sac maison pour ranger ses chaussons à l'école.

C'était donc l'occasion de me lancer dans le sac fermé avec un lien coulissant, et surtout d'apprendre la technique de l'appliqué.




Pour faire ce sac, j'ai réalisé une couture anglaise, un appliqué, et des boutonnières.... 3 leçons en une, quelle efficacité!
P'titZouzou est ravi de son sac pompiers, personne n'a le même que lui à l'école. Et il est parfaitement assorti à ses chaussons pompiers!


L'étape suivante dans les appliqués, c'est la danseuse, avec tutu du sac de danse de la Stroumpfette.


"Patron" fourni par C.
Tissus trouvé par C. au marché St Pierre
Tissus de l'appliqué qui me restait de la doublure du sac London